Mario Murua

Né en 1952 à Valparaiso, Chili. Il vit à Paris. Ce peintre chilien apparaît comme l’un des artistes latino américains majeurs de sa génération, soutenu par le grand Roberto Matta qui voyait en lui son fils spirituel. Cet artiste engagé arrive en France à la fin des années 70 chassé par Pinochet. Son œuvre tout entière nourrie de magie surréaliste et de visions sensationnistes trouve tout naturellement sa place sur la scène française des années 80. C’est en 1982 qu’il.

read more...

Paella? et Paella Chimicos

PAELLALPHABETISATION.  En plus de vingt années passées à ses côtés, et malgré notre complicité, je n’ai jamais pu m’adresser à Paella autrement qu’à Paella, je n’ai jamais pu dissocier l’homme de son œuvre, tant son univers s’impose à moi avec force. Rares sont ceux, les Bosch, les Daumier, les Saint Exupéry, qui ont su instituer un langage simple à la portée universelle quasi-immédiate, Paella est de ceux-là. D’un système plastique d’écriture, il a su extraire et créer une ingénieuse machinerie.

read more...

Sebastien Pasques

Pasques, l’égyptien Ce furent d’abord deux singes qui me firent découvrir le travail de Sébastien Pasques, deux immenses gorilles, perchés sur leur tronc de platane, placides, aussi désuets que colossaux. Je me rendais à un hommage donné par ses anciens élèves au maître Erik Dietman, récemment disparu, à la fondation Ricard, lorsque ils me hélèrent dès l’entrée de l’exposition. Ils me remémorèrent immédiatement les babouins de pierre qui veillaient naguère au pied de l’obélisque de Louxor et qui désormais tout comme ces deux-là toisaient le visiteur dans un dédale.

read more...

L. P. Promenheur

Oter son chapeau devant le réel. Prendre note. Se retirer, sur la pointe des pieds, par pudeur. Scrupuleusement. Tel est le sens de ma démarche picturale. Exécuter systématiquement sur le motif, en tous lieux, à même le sol, au pinceau, noir, sur de grands panneaux de carton badigeonnés de blanc. Un seul sujet : Le Réel, le Réel et rien d’autre ! La mélancolie hautaine de ce temps indifférent qui efface tout et nous même sur son passage : une feuille agonisante, un tronc.

read more...

Agata Siecinska

Peindre à en crever le bleu du ciel. Au commencement, surgirent une truite enclavée dans un rituel païen, un christ dominé par le cliquetis des tenailles, la bleue, le blanc, le tout portés par les yeux verts stridents d’une sauvageonne slave de haut rang. Puis strate par strate, m’apparut l’édifice monumental d’une oeuvre bâtie sur les stigmates de la nature humaine. Je découvrais, ébranlé, une peinture qui donnait enfin toute sa place a la malversation des êtres. Magistrale, bouleversante et.

read more...

Special Guest – Cherif [Cherif Medjeber dit]

L’ami Chérif Un jour, Chérif Medjeber m’a dit : «Mon principe est de faire fusionner forme et fonctionnalité». Esthétique et fonctionnalité : voilà une définition du design. Et effectivement : les courbes ne doivent rien au hasard. Elles participent de l’objet. L’objet, souvent, est de couleur rouge, couleur de la passion, de l’engagement. De l’amour aussi. C’est une couleur chaude qui signifie la chaleur et la vie. Chérif est de cette trempe-là : il n’est pas le designer tranquille qui.

read more...